Appartement neuf Cachan (94230)

Investir dans l’immobilier – Val-de-Marne (94)
Programme immobilier neuf Cachan (94)

A l’ouest du Val de Marne, la commune de Cachan favorise l’accession à la propriété (en 2013, 40% de habitants sont propriétaires) mais aussi l’investissement locatif (zone A) peut s’avérer être un bon compromis pour y acheter un appartement neuf à Cachan. La commune met en œuvre un plan d’urbanisme visant à favoriser l’accession à la propriété (42% des habitants sont propriétaires). Découvrez la liste de nos programmes immobiliers neufs à Cachan.

Nous n'avons pas en stock les produits correspondants à votre recherche.

Trouver un appartement neuf à Cachan (94)

Acheter un logement neuf à Cachan

Cachan, commune du Val-de-Marne a 10 mn environ des portes d’Italie et d’Orléans offre aux habitants une bouffée d’oxygène aux amoureux de la nature et un côté champêtre à moins de 5 km de Paris, la douceur de vivre aux portes de la capitale.

On y retrouve de nombreux espaces verts, tels que le Parc Raspail en plein centre-ville, le Jardin Panoramique depuis lequel il est possible de voir l’aqueduc de la Vanne et la Tour Eiffel.

Cachan est aussi une ville dynamique, on y trouve de nombreux commerces de proximité, et un vaste choix d’activités culturelles et sportives, pour les petits et les grands.

De nombreuses infrastructures scolaires de qualité, de la maternelle au lycée ainsi que des établissements supérieurs réputés viennent compléter les prestations Cachanaises.

Par ailleurs, la ville de Cachan, partie intégrante du Grand Paris, va voir se dessiner un nouveau territoire.

Les appartements neufs à Cachan ont la préférence des futurs acquéreurs. Vous achetez un appartement sur plan, découvrez le principe et les avantages de la VEFA (Vente en l’Etat Futur d’Achèvement).

Tout investissement locatif comporte des risques pour l’Acquéreur susceptibles de remettre en cause l’équilibre économique de son opération (vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, le risque de perte en capital lors de la revente, etc). L’Acquéreur doit apprécier ses engagements et risques fiscaux, financiers, juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales.

*PINEL : Dispositif prévu à l'article 199 novovicies du Code général des Impôts. Sous réserve des conditions d'éligibilité et dans les limites prévues par la législation applicable à vérifier auprès de votre conseil fiscal. Réduction d'impôt pour l'acquisition, par un particulier ou une société civile de placement immobilier (SCPI), d'un logement neuf ou réhabilité situé dans certaines zones géographiques fixées par arrêté, destiné à la location pendant 6 ans, 9 ans ou 12 ans à un loyer plafonné, et à des locataires sous plafonds de ressources. Location nue et respectant des critères de performance énergétique. Sous réserve des conditions d'éligibilité prévues à l'article 199 novovicies du code général des impôts tel que modifié par la loi n°2014-1654 du 29 décembre 2014 dite loi de finances pour 2015. La réduction d'impôt sur le revenu est de 12% pour 6 ans de location, de18% pour 9 ans de location, et de 21% pour 12 ans de location.Cette réduction est calculée sur le prix d'acquisition du bien retenu dans la limite de 5500 € du mètre carré et d’un montant global d’investissement de 300.000 € par contribuable et pour une même année d'imposition.Le bénéfice de ces incitations entre dans le calcul du plafonnement global de certains avantages fiscaux prévu à l’article 200-0 A du CGI. L’investissement locatif présente des risques susceptibles de remettre en cause l’équilibre économique de l’opération : risque d’écart entre la prévision et la réalité sur les recettes locatives (vacance, niveau du loyer, impayés), les charges de copropriété et la plus-value en cas de revente à l’échéance de l’engagement de location ». Ni le promoteur ni le commercialisateur ne sont chargés de la mise en location des biens et ne garantissent le remplissage locatif. Ni la responsabilité du promoteur ni celle du commercialisateur ne pourront être mises en cause en cas de remise en cause du bénéfice et/ou en cas de perte du bénéfice de l’avantage fiscal et/ou en cas de non-location dans les délais prévus et de non-respect des conditions d’éligibilité au dispositif fiscal objet du présent document.