Tout savoir sur le prêt relais

Vous souhaitez financer l'acquisition d'un nouveau logement par la revente de celui que vous occupez actuellement. Le problème, c’est que les dates d’achat et de revente ne correspondent pas toujours et que vous aurez peut-être besoin d'un crédit en attendant la vente de votre bien. La solution ? Le prêt relais. Appelé aussi crédit-relais ou encore crédit-revente, ce système vous permet de financer l'achat de votre nouvel appartement sans avoir à attendre la revente de votre logement actuel.
Zoom sur les grands principes du prêt relais

Le prêt relais : comment ça marche ?

Le prêt relais est un emprunt à court terme (généralement 12 mois, renouvelable une fois) qui permet de faire la jonction entre les deux opérations de vente et d'achat immobilier.

La somme octroyée par l'établissement bancaire représente en moyenne 50 à 70% de la valeur estimée du logement à vendre. Cette somme dépendra notamment de l'état d'avancement du processus de vente du bien actuel :

  • Vous avez trouvé un acquéreur et le compromis de vente est déjà signé : la prise de risque étant moindre pour la banque, celle-ci pourra vous accorder un crédit relativement élevé sur une courte durée

  • Vous n'avez pas d'acquéreur potentiel : l'avance accordée par la banque sera probablement moins importante que dans le cas précédent et la durée du prêt sera également allongée, avec un maximum de 2 ans.

3 types de crédit-relais

On distingue 3 modalités de remboursement pour le prêt relais :

  • Le prêt relais sec : il s'agit probablement de la formule la plus simple puisqu'elle s'applique dans le cas où la nouvelle acquisition est moins chère que le bien immobilier à vendre. L’emprunteur ne remboursera par conséquent que de faibles mensualités correspondant aux intérêts du prêt relais.

Le capital du prêt relais sera remboursé par le produit de la revente dès que le bien aura trouvé preneur.

  • Le prêt relais adossé : si le logement que vous souhaitez acheter est plus cher que le bien à vendre, la banque pourra vous proposer un prêt relais adossé, également appelé prêt relais jumelé, prêt relais couplé ou prêt relais associé. Dans ce cas, le crédit relais est complété par un crédit immobilier classique pour financer l'acquisition du nouveau logement. Tant que le bien immobilier à vendre n’a pas trouvé preneur, l’emprunteur remboursera à la fois les intérêts de son prêt relais et les mensualités du prêt immobilier contracté pour financer l'achat du nouveau bien.
  • Le prêt relais avec franchise totale : il s'applique également lorsque l'acquéreur emprunte une somme supérieure à la valeur estimée du bien qu'il vend. Le prêt relais est donc associé à un crédit immobilier classique à long terme mais dans le cas de la franchise totale, l'emprunteur ne rembourse pas les intérêts d’emprunt lors des 12 premiers mois. Une fois votre bien vendu : l'acquéreur soldera les intérêts en un seul paiement.
    Ce système de prêt a pour avantage d’alléger les charges mensuelles de l'acheteur pendant la période de transition entre l'acquisition et la revente des biens.

 

>>> Simulez votre capacité d’emprunt grâce au simulateur de BNP Paribas Immobilier

 

Mais que se passerait-t-il si la vente de votre bien immobilier mettait plus de temps que prévu ? L'établissement prêteur pourra exiger le remboursement du crédit-relais à la date prévue au contrat. Il pourra également vous proposer de prolonger la durée du prêt relais de quelques mois ou bien de transformer le crédit-relais en prêt à long terme.

Consultez également

Programmes à la une

Voir tous les programmes