financement immobilier

PTZ Vs Eco-PTZ : quelles différences ?

Vous projetez d'investir dans le neuf en devenant propriétaire de votre appartement au sein d'un programme résidentiel en cours de construction ? Vous êtes déjà propriétaire et vous souhaitez engager des travaux de rénovation au sein de votre logement ? Saviez-vous que vous pouvez bénéficier d'un prêt immobilier sans intérêt pour acheter votre logement ou pour réaliser certains travaux d'amélioration ? Si le PTZ (prêt à taux zéro) est plébiscité par de nombreux ménages, l'ECO-PTZ reste quant à lui plus méconnu. Zoom sur ces deux dispositifs de soutien à la rénovation des logements anciens et à l'accession à la propriété.

L'éco-prêt à taux zéro pour améliorer les performances énergétiques de votre logement

ECO-PTZ : pour qui ?

L'éco-PTZ est un prêt à 0% attribué aux propriétaires d'un appartement engageant des travaux de rénovation. Le bien immobilier ancien concerné doit avoir été construit avant le 1er janvier 1990.

Il peut être occupé par son propriétaire ou loué mais doit impérativement être utilisé au titre de résidence principale par l'occupant.

ECO-PTZ : pour quel montant ?

D'un montant maximum de 30 000 euros, l'éco-prêt doit financer un « bouquet » de travaux visant à une meilleure performance énergétique du bien immobilier.

ECO-PTZ : pour quel bouquet de travaux ?

Pour bénéficier d'un éco prêt à taux zéro, le propriétaire du logement devra initier un ensemble de travaux éligibles au prêt et dont la réalisation simultanée permettra d'améliorer l'efficacité du bien en matière de dépenses énergétiques.

On pourra par exemple combiner l'isolation des ouvertures à l'achat d'un nouveau dispositif de chauffage.  Les réalisations doivent donc concerner au moins deux des catégories suivantes :

- Installation ou remplacement d’un chauffage ou d’une production d’eau chaude sanitaire

- Installation d’un chauffage ou d’une production d’eau chaude sanitaire utilisant les énergies renouvelables

- Isolation de la toiture ou des murs extérieurs

- Isolation performante des ouvertures extérieures (fenêtres, portes)

ECO-PTZ : quelle entreprise pour réaliser les travaux ?

Attention, pour bénéficier de l'éco-PTZ, vous devez impérativement faire appel à des professionnels certifiés RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).

ECO-PTZ : quelles conditions de remboursement ?

Selon les travaux de rénovation engagés, la durée maximale de remboursement de l'éco-PTZ pourra atteindre 15 ans. Plus généralement, il s'étend sur 10 ans pour un montant maximum de 30 000 euros.

ECO-PTZ : à qui s'adresser pour en bénéficier ?

Comme pour un prêt immobilier classique dans le cadre de l'achat d'un appartement neuf, vous vous adresserez à un établissement bancaire pour soumettre votre demande d'éco-prêt à taux zéro.

ECO-PTZ : jusqu'à quand ?

Le dispositif d'éco-prêt à taux zéro sera en vigueur jusqu'au 31 décembre 2018

Le PTZ pour devenir propriétaire de votre résidence principale

PTZ 2017 : pour qui ?

Le Prêt à taux zéro est accordé aux primo-accédants pour financer l'acquisition de leur résidence principale.

Pour bénéficier d'un prêt immobilier à 0%, l'emprunteur ne devra pas avoir été propriétaire de son logement au cours des 2 années précédant la demande de prêt. De même, le PTZ est accordé selon un niveau de ressources. Ce plafond est fixé selon les revenus de l'emprunteur, la composition du foyer et la localisation du logement.

PTZ 2017 : les grands principes du Prêt à Taux Zéro

PTZ 2017 : pour quel montant ?

Le prêt à taux zéro pourra financer jusqu'à 40% du montant de l'acquisition immobilière (avec un maximum de 138 000 euros).

Ce prêt immobilier gratuit et sans intérêt intervient en complément des autres modes de financement, qu'il s'agisse d'un prêt immobilier classique ou d'un apport personnel.

Simulez votre investissement avec le PTZ

Tout investissement locatif comporte des risques pour l’Acquéreur susceptibles de remettre en cause l’équilibre économique de son opération (vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, le risque de perte en capital lors de la revente, etc). L’Acquéreur doit apprécier ses engagements et risques fiscaux, financiers, juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales.

PTZ+ : Valable pour toutes les offres de prêt à taux zéro émises à partir du 1er janvier 2016 pour l’acquisition de sa résidence principale neuve. Sous réserve de respecter les conditions fixées notamment par la loi de finances rectificative pour 2012 n° 2012-1510 du 29 décembre 2012, l’arrêté du 30 décembre 2014 modifiant l’arrêté du 30 décembre 2010 relatif aux conditions d’application de dispositions concernant les prêts ne portant pas intérêt consentis pour financer la primo accession à la propriété et par les textes subséquents les modifiant, notamment la loi de finances pour 2016 n°2015-1785 du 29 décembre 2015 et le décret n°2015-1813 du 29 décembre 2015. Sous réserve de la localisation du logement, d’être primo-accédant et de respecter les conditions de ressources prévues par le dispositif, sous réserve d’acceptation du dossier par l’établissement bancaire. Conditions disponibles auprès de nos équipes commerciales. Nous attirons l'attention sur le fait que la revalorisation des plafonds et des conditions est reprise dans les lois de finance dont les mises à jour dans ce site peuvent s'offrir d'un décalage.