Pourquoi investir dans un logement neuf ?

La pierre a toujours la cote auprès des investisseurs français qui considèrent bien souvent l'immobilier comme une valeur refuge. Un placement immobilier peut en effet se révéler intéressant à de nombreux égards notamment lorsqu'il s'agit d'un investissement éligible au dispositif Pinel *.
Le point sur les bonnes raisons d'investir dans un logement neuf.

Les atouts de l'immobilier neuf

Les logements neufs sont conçus selon les dernières normes en vigueur. Les investisseurs sont donc assurés d'acheter un bien immobilier énergétiquement performant.

Autre atout de la vente en VEFA : les garanties liées à une acquisition dans le neuf.

Lors de l'achat d'un logement neuf en VEFA, l'acquéreur bénéficie en effet de garanties légales :

  • La garantie de parfait achèvement démarre à la date de réception des travaux et couvre les éventuels vices ou malfaçons durant 12 mois.
  • La garantie biennale s'étend sur 24 mois et s'applique aux équipements du logement neuf tels que les appareils électriques, la robinetterie, les revêtements de sol, les volets ou encore les portes et les cloisons mobiles.
  • La garantie décennale couvre contre les dommages compromettant la solidité de l'ouvrage ou rendant le logement neuf inhabitable.

A noter enfin qu'un achat en VEFA permet à l'acquéreur de bénéficier de frais de notaires réduits**.

L'achat locatif et le dispositif Pinel *

Réaliser un placement locatif représente également une opportunité pour préparer sa retraite, les loyers constituant un potentiel complément de revenus. En choisissant de réaliser un investissement locatif dans l'immobilier neuf, l'acquéreur peut aussi bénéficier d'une défiscalisation en loi Pinel * pouvant atteindre 63 000 €*.

Pour être éligible au dispositif Pinel *, l'investissement immobilier doit cependant respecter les critères suivants :

  • L'investissement immobilier concerne impérativement un logement neuf situé dans une zone géographique où la demande locative est supérieure à l'offre. Actuellement les zones A bis, A et B1 sont éligibles à un placement locatif en loi Pinel *.
  • L’investissement locatif est limité à 300 000 € par foyer fiscal et par an, et ne doit pas dépasser 5 500 € / m²
  • Le logement sera loué non meublé, pour un loyer dont le montant est plafonné et constituera la résidence principale du locataire. Ce dernier devra par ailleurs justifier de revenus ne dépassant pas un certain niveau de ressources.

Lorsque tous ces critères sont respectés, le propriétaire bailleur peut alors prétendre à un avantage fiscal indexé sur la période d'engagement de location :

  • 12 % du prix d'achat du logement neuf pour 6 années de mise en location
  • 18 % pour 9 ans
  • 21 % pour 12 ans

Au terme de l'engagement de location, le propriétaire pourra décider de continuer à louer le logement (en dehors du dispositif Pinel *), de le transmettre à ses enfants ou bien de le vendre pour réaliser un nouvel investissement immobilier.

Consultez également

  • +

    Les avantages de la loi Pinel

    Introduit par la loi des finances en 2015, le dispositif d'investissement locatif dit Pinel* permet aux investisseurs de déduire fiscalement une partie du prix d'achat d'un logement neuf, à la condition de le louer.

  • +

    Pourquoi et comment créer une SCI ?

    Vous envisagez d'acheter un logement à deux sans être mariés ? Vous prévoyez de réaliser un investissement locatif à plusieurs ? Vous aimeriez commencer à transmettre votre patrimoine immobilier pour assurer l'avenir de vos enfants ?

  • +

    Fiche pratique : la taxe foncière

    Les impôts locaux regroupent notamment la taxe d'habitation, la taxe d'enlèvement des ordures ménagères et la taxe foncière. Qui paie quoi ? Quel est le mode de calcul ?

Programmes à la une

Précédent Suivant

Voir tous les programmes

Tout investissement locatif comporte des risques pour l’Acquéreur susceptibles de remettre en cause l’équilibre économique de son opération (vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, le risque de perte en capital lors de la revente, etc). L’Acquéreur doit apprécier ses engagements et risques fiscaux, financiers, juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales.

*PINEL : Dispositif prévu à l'article 199 novovicies du Code général des Impôts. Sous réserve des conditions d'éligibilité et dans les limites prévues par la législation applicable à vérifier auprès de votre conseil fiscal. Réduction d'impôt pour l'acquisition, par un particulier ou une société civile de placement immobilier (SCPI), d'un logement neuf ou réhabilité situé dans certaines zones géographiques fixées par arrêté, destiné à la location pendant 6 ans, 9 ans ou 12 ans à un loyer plafonné, et à des locataires sous plafonds de ressources. Location nue et respectant des critères de performance énergétique. Sous réserve des conditions d'éligibilité prévues à l'article 199 novovicies du code général des impôts tel que modifié par la loi n°2014-1654 du 29 décembre 2014 dite loi de finances pour 2015. La réduction d'impôt sur le revenu est de 12% pour 6 ans de location, de18% pour 9 ans de location, et de 21% pour 12 ans de location.Cette réduction est calculée sur le prix d'acquisition du bien retenu dans la limite de 5500 € du mètre carré et d’un montant global d’investissement de 300.000 € par contribuable et pour une même année d'imposition.Le bénéfice de ces incitations entre dans le calcul du plafonnement global de certains avantages fiscaux prévu à l’article 200-0 A du CGI. L’investissement locatif présente des risques susceptibles de remettre en cause l’équilibre économique de l’opération : risque d’écart entre la prévision et la réalité sur les recettes locatives (vacance, niveau du loyer, impayés), les charges de copropriété et la plus-value en cas de revente à l’échéance de l’engagement de location ».Ni le promoteur ni le commercialisateur ne sont chargés de la mise en location des biens et ne garantissent le remplissage locatif. Ni la responsabilité du promoteur ni celle du commercialisateur ne pourront être mises en cause en cas de remise en cause du bénéfice et/ou en cas de perte du bénéfice de l’avantage fiscal et/ou en cas de non-location dans les délais prévus et de non-respect des conditions d’éligibilité au dispositif fiscal objet du présent document.

** Émoluments du notaire offerts hors frais bancaires, frais de rédaction d'acte, hors hypothèques et frais d'établissement du règlement de copropriété, hors frais de caution et de privilège de prêteur de deniers ou tous autres frais liés au financement de l'acquisition, offre matérialisée sous forme de réduction sur le prix de vente, d'un montant maximum de 2.5% du prix de vente TTC de l'appartement, hors parking. Offre valable sous réserve de signature de l'acte authentique de vente dans les délais stipulés au contrat de réservation.