immobilier et fiscalité

Le Grand Paris : à la découverte de la nouvelle métropole

Au cœur de la réforme territoriale, le statut de métropole a été créé en décembre 2010 avec pour objectif de renforcer l'attractivité de ces vastes aires urbaines. Il s'agit notamment de valoriser le dynamisme économique et d'optimiser les réseaux de transports des grandes agglomérations. Les métropoles soutiennent par ailleurs la recherche, l'innovation et le développement des ressources universitaires. Aujourd'hui, la France compte 15 métropoles dont Nancy, Nice, Lyon, Bordeaux, Strasbourg, Toulouse, Aix-Marseille et bien sûr la métropole du Grand Paris. Mis en place depuis le 1er janvier 2016, le Grand Paris représente un ambitieux projet d’aménagement visant à améliorer le cadre de vie des habitants, à corriger les inégalités au sein du territoire et à bâtir une ville durable où il fait bon habiter. Envie de découvrir la métropole du Grand Paris ? Embarquement immédiat à bord du Grand Paris Express pour tout savoir sur la nouvelle métropole parisienne et sur les opportunités d'investissement en matière d'immobilier résidentiel neuf.

Métropole du Grand Paris : quels objectifs, quel périmètre et quels grands projets ?

Qu'est-ce que le Grand Paris ?

La MGP ou Métropole du Grand Paris représente la nouvelle collectivité francilienne. Il s'agit principalement de renforcer l'attractivité des territoires d'Ile-de-France et de rayonner à l'international pour rivaliser avec les grandes métropoles européennes et mondiales.

Le Grand Paris s'appuie également sur les valeurs d'un développement durable et solidaire pour réduire les inégalités territoriales en facilitant notamment l'accès à la propriété et au logement, aux transports et à l'emploi.

La MGP en chiffres

La métropole du Grand Paris représente 131 villes et près de 7 millions d'habitants. Elle regroupe Paris et les 130 communes de la petite et de la grande couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Essonne et Val-d'Oise). Cette vaste métropole est découpée en 12 territoires dont celui de la Plaine Commune, de Grand Paris Grand Est, de la Boucle Nord de Seine, de Grand Paris Seine Ouest ou encore de Vallée Sud Grand Paris.

Les grands projets de la Métropole du Grand Paris

Pour se positionner parmi les grandes métropoles internationales, le Grand Paris porte des projets urbains structurants. L'objectif réside principalement dans l'amélioration du réseau de transports, la construction de nouveaux programmes résidentiels neufs sur le territoire métropolitain (70 000 nouveaux logements prévus chaque année pendant 25 ans) et le soutien à la création d'emploi à travers la recherche et l'innovation notamment.

Parmi les grands projets en cours, on retiendra la mise en place d'un pôle d'innovation technologique sur la commune de Saclay, la réhabilitation de la friche industrielle de Babcock à la Courneuve (Plaine Commune) ou encore l'opération de la ZAC Campus Grand Parc à Villejuif qui accueillera le Pôle Universitaire Interdisciplinaire de Santé.

Mais le projet le plus ambitieux de la MGP reste la création, d'ici 2022, de 200 kms de lignes de métro automatique localisées en rocade autour de Paris.

Avec près de 70 nouvelles gares, le Grand Paris Express offrira des déplacements fluidifiés aux 8,5 millions de voyageurs qui utilisent, chaque jour, les transports en communs franciliens.

Autour de ces nouvelles gares, émergent d'ores et déjà de nouveaux quartiers mixtes mêlant programmes résidentiels neufs, commerces de proximité, immobilier tertiaire, espaces végétalisés, universités ou équipements culturels. Ainsi le Grand Paris Express signe un nouveau maillage du territoire francilien : il offre de nouveaux pôles d'attractivité, facilite les échanges entre les communes et l'accessibilité de la capitale.

De nombreux programmes immobiliers sont en cours de commercialisation sur les communes du Grand Paris et offrent de belles opportunités pour miser sur le marché immobilier résidentiel francilien et investir en VEFA à Saint-Ouen, Noisy-le-Sec ou dans les Hauts-de-Seine.

Découvrir les programmes immobiliers sur le Grand Paris

Quelle ville du Grand Paris choisir pour investir dans l'immobilier neuf ?

Le Grand Paris : les opportunités de l'immobilier neuf dans le 92

Asnières-sur-Seine séduit investisseurs du locatif et primo accédants à la recherche de logements neufs dans le 92 (Hauts-de-Seine) aux portes de Paris. Déjà parfaitement desservie par les transports en commun, Asnières profitera également d'une desserte supplémentaire grâce à l'arrivée de la future ligne 15 (Grand Paris Express) à la station Les Agnettes, localisée sur les communes de Gennevilliers et d’Asnières-sur-Seine.

De belles opportunités sont d'ores et déjà à saisir, notamment à travers le programme résidentiel neuf Atelier 92.2. Positionné sur un mail arboré, la résidence propose des appartements neufs (en VEFA) au sein d'un ensemble immobilier localisé au coeur d'Asnières.

Des beaux programmes immobiliers sont également disponibles à Châtillon. Située au sud de Paris, Châtillon dispose de nombreux atouts. Elle représente ainsi un choix judicieux pour un investissement locatif en loi Pinel* en Ile-de-France ou pour devenir propriétaire d'un logement neuf dans les Hauts-de-Seine.

Ainsi le programme neuf l'Orée du Parc propose des appartements de charme au sein d'un immeuble neuf à l'inspiration Art Déco. Un produit idéal si vous projetez d'acheter dans le neuf en Ile-de-France pour défiscaliser

Pour investir dans l'immobilier neuf à Rueil-Malmaison, le programme résidentiel Le Clos des Vignes propose, quant à lui, non seulement des appartements neufs mais également des maisons neuves à vendre à quelques minutes de Paris. Ces produits résidentiels de standing sont idéalement adaptés à des familles en recherche d'un bien immobilier neuf pour investir en VEFA à Rueil-Malmaison.
Enfin, si vous souhaitez acheter un appartement neuf sur la métropole du Grand Paris, c'est le moment de vous positionner pour investir dans l'immobilier à la Garenne-Colombes grâce au programme de logements neufs Opalescence qui vient tout juste d'être commercialisé

VEFA : une sélection de programmes résidentiels neufs en Seine-Saint-Denis

Acheter dans le neuf au sein du Grand Paris en TVA réduite est également possible en Seine-Saint-Denis. On retiendra par exemple les programmes résidentiels neufs Carré Garibaldi ou encore Belle Allure. Situés sur la commune de Saint-Ouen-sur-Seine, ces programmes résidentiels neufs représentent de belles opportunités d'investissement immobilier dans une ville du Grand Paris à fort potentiel.

Pour acheter en VEFA dans le 93, la ville de Noisy-le-Grand semble également très attractive. En effet, en 2022, la gare de Noisy-Champs accueillera la ligne 15. Puis, en 2023, la ligne 16 reliera Noisy-le-Grand à Saint-Denis Pleyel. Le Grand Paris Express offrira donc une toute nouvelle accessibilité à Noisy-le-Grand et une bonne raison d'investir dans le neuf au sein, par exemple, de la résidence neuve Via Verde.  

Enfin, la ville de St-Denis se positionne elle aussi parmi les villes du Grand Paris où il fait bon investir dans l'immobilier. Grâce à de nombreux projets urbains en cours, St-Denis se renouvelle et s'affirme comme un territoire dynamique. La commune (qui abritera le village des athlètes si Paris accueille les JO en 2024) innove en proposant par exemple de beaux appartements neufs à acheter au sein de la résidence neuve Asteria située dans le nouveau quartier résidentiel, rue de la Procession à St-Denis.

Tout investissement locatif comporte des risques pour l’Acquéreur susceptibles de remettre en cause l’équilibre économique de son opération (vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, le risque de perte en capital lors de la revente, etc). L’Acquéreur doit apprécier ses engagements et risques fiscaux, financiers, juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales.

 

*PINEL : Dispositif prévu à l'article 199 novovicies du Code général des Impôts. Sous réserve des conditions d'éligibilité et dans les limites prévues par la législation applicable à vérifier auprès de votre conseil fiscal. Réduction d'impôt pour l'acquisition, par un particulier ou une société civile de placement immobilier (SCPI), d'un logement neuf ou réhabilité situé dans certaines zones géographiques fixées par arrêté, destiné à la location pendant 6 ans, 9 ans ou 12 ans à un loyer plafonné, et à des locataires sous plafonds de ressources. Location nue et respectant des critères de performance énergétique. Sous réserve des conditions d'éligibilité prévues à l'article 199 novovicies du code général des impôts tel que modifié par la loi n°2014-1654 du 29 décembre 2014 dite loi de finances pour 2015. La réduction d'impôt sur le revenu est de 12% pour 6 ans de location, de18% pour 9 ans de location, et de 21% pour 12 ans de location. Cette réduction est calculée sur le prix d'acquisition du bien retenu dans la limite de 5500 € du mètre carré et d’un montant global d’investissement de 300.000 € par contribuable et pour une même année d'imposition. Ni le promoteur ni le commercialisateur ne sont chargés de la mise en location des biens et ne garantissent le remplissage locatif. Ni la responsabilité du promoteur ni celle du commercialisateur ne pourront être mises en cause en cas de remise en cause du bénéfice et/ou en cas de perte du bénéfice de l’avantage fiscal et/ou en cas de non-location dans les délais prévus et de non-respect des conditions d’éligibilité au dispositif fiscal objet du présent document. Tout investissement locatif comporte des risques pour l'Acquéreur susceptibles de remettre en cause l’équilibre économique de son opération (vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, le risque de perte en capital lors de la revente, etc). L'Acquéreur doit apprécier ses engagements et risques fiscaux, financiers, juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales.