où investir dans l'immobilier

Etude : Les français et l’investissement immobilier

En 2016 le marché de l’immobilier en France a enregistré un nombre record de ventes, et 2017 s’annonce tout aussi propice¹ selon un récent rapport de la FNAIM (Fédération Nationale de l’Immobilier). Les français sont ainsi reconnus pour apprécier l’investissement immobilier dans la pierre, mais quels types de biens ont leur préférence, et où ? Analyse des critères les plus importants pour les futurs acquéreurs d’un appartement neuf.

Les biens préférés des français

Selon la récente étude « Les Français et l’investissement immobilier » réalisée par Opinionway en Janvier 2017, 60% des interrogés considèrent l’investissement immobilier comme le placement le plus sûr, devant l’assurance vie et loin devant les placements en bourse. Et lorsqu’on leur demande quel bien ils choisiraient s’ils prenaient la décision d’investir, 37% optent pour des petites surfaces de 2 pièces, 27% pour des studios dans une ville étudiante, et 25% pour des parkings ou box fermés.

Ce qu’attendent les français en priorité ? Un rendement locatif intéressant pour 75% d’entre eux. En ce qui concerne les types d’investissements, ils sont 60% à connaitre la loi Pinel *, mais peu sont familiers des SCPI (Société Civile de Placement Immobilier).

L’étude montre que globalement, en matière d’investissement long terme les français ne sélectionnent que quelques types de biens parmi une liste étoffée, et qu’ils connaissent peu les types d’investissements immobiliers existants. Voici donc quelques exemples de types de biens et d’investissements immobiliers disponibles sur le marché :

Les biens immobiliers préférés des français

  • Logement neuf ou ancien, vide ou meublé, résidentiel ou locatif

  • Logement en viager

  • Logement en résidence service

  • Local commercial, bureaux, commerces

  • Terrain

  • Parking ou box

Les investissements immobiliers préférés des français

  • En Loi Pinel * (anciennement Duflot, Scellier et Robien)

  • Dans l'usufruit ou la nue-propriété

  • En loi Borloo (dans l'ancien suite à des travaux)

  • En SCPI (Société civile de placement immobilier)

  • Dans des actions de sociétés immobilières cotées

  • En déficit foncier dans l'ancien ou le neuf

>>> Pour en savoir plus sur l’investissement immobilier et locatif

Les opportunités d’investissement long terme sont nombreuses, mais les français hésitent encore...

Essayez notre simulateur Pinel

Qu’est ce qui retient encore les français ?

Toujours selon l’étude Opinionway, les principaux obstacles à l’investissement immobilier sont, pour 46% des répondants, les potentielles difficultés avec des locataires mauvais payeurs ; et pour 30%, les charges de copropriété et impôts fonciers. Par contre, seuls 10 % sont inquiets d’un faible retour sur investissement à court terme. Preuve s’il en est, que les français connaissent bien les opportunités sur le long terme que représente l’investissement immobilier.

Et lorsqu’on leur demande où ils choisiraient d’investir, 57 % des interrogés répondent dans des surfaces situées dans les grandes agglomérations de province. Et ils ont raison de s’intéresser en priorité aux grandes métropoles, voici un bref aperçu de 3 villes qui le confirme :

Investir dans le Grand Paris

Le Grand Paris est l’un des plus grands projets de réaménagement de France, englobant à la fois les transports, l’urbanisme, l’architecture et le développement durable. Le projet vise à construire près de 1,5 millions de logements d’ici à 2030 selon la société du Grand Paris.

Découvrir les logements disponibles dans le Grand Paris

Investir dans le Grand Lyon

La Métropole du Grand Lyon est aussi très active en matière de renouvellement urbain. En 2016, la Métropole a construit plus de 9 900 logements neufs³ et compte continuer sur ce rythme.

Découvrir les logements disponibles dans le Grand Lyon

Investir à Bordeaux Métropole

Bordeaux Métropole est une grande agglomération qui atteindra sans doute le million d’habitants à l’horizon 2030. De nombreux grands projets d’urbanisation et de réaménagement y sont à l’œuvre. Comme par exemple le projet Bordeaux – Euratlantique  qui transformera 5 quartiers sur les communes de Bègles, Bordeaux et Floirac d'ici à 2020.

Découvrir les logements disponibles à Bordeaux Métropole

Sources :
1- FNAIM, Marché immobilier : bilan 2016 et perspectives 2017
3 – Met’, Le Magazine de la Métropole de Lyon

Tout investissement locatif comporte des risques pour l’Acquéreur susceptibles de remettre en cause l’équilibre économique de son opération (vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, le risque de perte en capital lors de la revente, etc). L’Acquéreur doit apprécier ses engagements et risques fiscaux, financiers, juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales.

* PINEL : Dispositif prévu à l'article 199 novovicies du Code général des Impôts. Sous réserve des conditions d'éligibilité et dans les limites prévues par la législation applicable à vérifier auprès de votre conseil fiscal. Réduction d'impôt pour l'acquisition, par un particulier ou une société civile de placement immobilier (SCPI), d'un logement neuf ou réhabilité situé dans certaines zones géographiques fixées par arrêté, destiné à la location pendant 6 ans, 9 ans ou 12 ans à un loyer plafonné, et à des locataires sous plafonds de ressources. Location nue et respectant des critères de performance énergétique. Sous réserve des conditions d'éligibilité prévues à l'article 199 novovicies du code général des impôts tel que modifié par la loi n°2014-1654 du 29 décembre 2014 dite loi de finances pour 2015. La réduction d'impôt sur le revenu est de 12% pour 6 ans de location, de18% pour 9 ans de location, et de 21% pour 12 ans de location. Cette réduction est calculée sur le prix d'acquisition du bien retenu dans la limite de 5500 € du mètre carré et d’un montant global d’investissement de 300.000 € par contribuable et pour une même année d'imposition. Ni le promoteur ni le commercialisateur ne sont chargés de la mise en location des biens et ne garantissent le remplissage locatif. Ni la responsabilité du promoteur ni celle du commercialisateur ne pourront être mises en cause en cas de remise en cause du bénéfice et/ou en cas de perte du bénéfice de l’avantage fiscal et/ou en cas de non-location dans les délais prévus et de non-respect des conditions d’éligibilité au dispositif fiscal objet du présent document. Tout investissement locatif comporte des risques pour l'Acquéreur susceptibles de remettre en cause l’équilibre économique de son opération (vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, le risque de perte en capital lors de la revente, etc). L'Acquéreur doit apprécier ses engagements et risques fiscaux, financiers, juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales. Tout investissement locatif comporte des risques pour l'Acquéreur susceptibles de remettre en cause l’équilibre économique de son opération (vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, le risque de perte en capital lors de la revente, etc). L'Acquéreur doit apprécier ses engagements et risques fiscaux, financiers, juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales.