Programme immobilier neuf Hauts-de-Seine (92)

Au cœur de la métropole du Grand Paris et de la région Ile-de-France, le département des Hauts de Seine (92), composé de 36 communes, bénéficie d’un emplacement idéal pour y vivre et y travailler. Riche de nombreuses entreprises (+ de 6 000 sièges sociaux), il attire toujours plus de nouveaux acquéreurs, désireux d’acheter un appartement neuf dans les Hauts de Seine à proximité de leur travail.  Retrouvez les descriptifs complets de chaque programme immobilier neuf dans les Hauts de Seine sur les pages concernées.

Charger plus de résultats

Investir dans l’immobilier neuf Hauts de Seine (92)

Plus petit département français, à l’exception de Paris, le département des Hauts de Seine dispose de nombreux atouts pour séduire entreprises, touristes ou nouveaux acquéreurs à la recherche d’un logement neuf dans les Hauts de Seine.

Les Hauts-de-Seine, le 2ème département le plus peuplé d'Île-de-France

Les Hauts-de-Seine sont un département habité par 1,59 million de personnes, réparties sur 36 communes. Parmi eux, on compte environ 80 000 étudiants. Ses habitants sont 24 % à avoir entre 30 et 44 ans. La population du département est donc jeune. 35 % de la population sont des cadres ou des professions intellectuelles. En moyenne, 45,9 % des habitants ont un diplôme supérieur. Il s'agit du chiffre le plus élevé pour un département français, excepté Paris. Pour la plupart, ils vivent en famille et ont moins de deux enfants.

Le département est également le 10ème plus peuplé de France, ce qui correspond à une population de 226 personnes par km².

Acquérir un logement dans les Hauts-de-Seine : gage d’une bonne qualité de vie

Les Hauts-de-Seine sont un des rares départements à être composé de plus de 40 % d'espaces verts, ce qui représente plus de 7 000 hectares de forêts. Cet écrin de verdure proche de Paris est préservé et mis en valeur grâce à des actions de préservation. Les Hauts-de-Seine proposent par ailleurs une quarantaine de gares ferroviaires pour se déplacer partout en France. Par la route, il est possible d'y accéder en empruntant l'A6B, l'E5 et la N184.

Avec le Grand Paris, plusieurs grands projets de réaménagements urbains vont dessiner un peu plus le territoire dans les prochaines années.

Le quartier de la Défense est également reconnu comme une zone touristique majeure, et autorise l’ouverture des commerces le dimanche, ce qui développe le tourisme dans les Hauts de Seine. Plusieurs autres sites participent au charme du département : château d’Asnières, Château de Bois-Préau à Rueil-Malmaison, Parc André Malraux, Coulée Verte du sud parisien…

De quoi renforcer l’attractivité du territoire et des appartements neufs à vendre dans les Hauts de Seine. Le marché immobilier dans les Hauts de Seine est ainsi très dynamique, que ce soit concernant des bureaux à louer à la Défense ou l’achat d’un logement neuf à Asnières.

De plus, dans le cadre du Grand Paris, les transports se développent avec de nouvelles stations de métro (lignes 14 et 15 et prolongement des lignes 1 et 10), de nouvelles stations de tramway et de bus.

Les Hauts-de-Seine, le 1er quartier d'affaires européen

Le quartier de La Défense est le premier centre d'affaires européen. Il accueille plus de 2 500 entreprises, 1 500 sièges sociaux et 230 000 m² de commerces. Les 15 premières entreprises mondiales y ont leur siège. Grâce à ce quartier d'affaires, ce sont plus de 150 000 personnes qui travaillent. Le département des Hauts-de-Seine est composé d'environ 113 000 entreprises. 1/4 de ces entreprises sont cotées au CAC 40. Ces entreprises font travailler 940 000 salariés. 70% des entreprises travaillent dans le secteur tertiaire. 800 000 salariés travaillent dans le secteur privé, essentiellement dans le numérique et dans l'assurance.

Nos programmes immobiliers dans les Hauts de Seine bénéficient d’emplacements de choix, au cœur de secteurs géographiques stratégiques et à proximité des commerces, transports et services comme à Nanterre ou à Levallois Perret.

Tout investissement locatif comporte des risques pour l’Acquéreur susceptibles de remettre en cause l’équilibre économique de son opération (vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, le risque de perte en capital lors de la revente, etc). L’Acquéreur doit apprécier ses engagements et risques fiscaux, financiers, juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales.

*PINEL : Dispositif prévu à l'article 199 novovicies du Code général des Impôts. Sous réserve des conditions d'éligibilité et dans les limites prévues par la législation applicable à vérifier auprès de votre conseil fiscal. Réduction d'impôt pour l'acquisition, par un particulier ou une société civile de placement immobilier (SCPI), d'un logement neuf ou réhabilité situé dans certaines zones géographiques fixées par arrêté, destiné à la location pendant 6 ans, 9 ans ou 12 ans à un loyer plafonné, et à des locataires sous plafonds de ressources. Location nue et respectant des critères de performance énergétique. Sous réserve des conditions d'éligibilité prévues à l'article 199 novovicies du code général des impôts tel que modifié par la loi n°2014-1654 du 29 décembre 2014 dite loi de finances pour 2015. La réduction d'impôt sur le revenu est de 12% pour 6 ans de location, de18% pour 9 ans de location, et de 21% pour 12 ans de location.Cette réduction est calculée sur le prix d'acquisition du bien retenu dans la limite de 5500 € du mètre carré et d’un montant global d’investissement de 300.000 € par contribuable et pour une même année d'imposition.Le bénéfice de ces incitations entre dans le calcul du plafonnement global de certains avantages fiscaux prévu à l’article 200-0 A du CGI. L’investissement locatif présente des risques susceptibles de remettre en cause l’équilibre économique de l’opération : risque d’écart entre la prévision et la réalité sur les recettes locatives (vacance, niveau du loyer, impayés), les charges de copropriété et la plus-value en cas de revente à l’échéance de l’engagement de location ».Ni le promoteur ni le commercialisateur ne sont chargés de la mise en location des biens et ne garantissent le remplissage locatif. Ni la responsabilité du promoteur ni celle du commercialisateur ne pourront être mises en cause en cas de remise en cause du bénéfice et/ou en cas de perte du bénéfice de l’avantage fiscal et/ou en cas de non-location dans les délais prévus et de non-respect des conditions d’éligibilité au dispositif fiscal objet du présent document.