Appartement neuf Chelles (77500)

Investir dans l’immobilier – Seine-et-Marne (77)
Programme immobilier neuf Chelles (77)

Concrétisez votre projet immobilier neuf en Seine et Marne et découvrez ci-après les programmes immobiliers neufs à Chelles. Dans le cadre du Grand Paris, la ville de Chelles deviendra gare de correspondance du Grand Paris Express et de nouvelles dessertes seront disponibles pour ses habitants.

Nous n'avons pas en stock les produits correspondants à votre recherche.

Trouver un appartement neuf à Chelles (77)

Acheter un logement neuf à Chelles

Chelles est située à l’Est de Paris dans le département de la Seine-et-Marne. C’est la deuxième commune la plus peuplée du département après la ville de Meaux.

La ville regroupe près de 54 000 habitants. La proportion de résidences principales à Chelles est importante : environ 94% des logements dont 59% sont occupés par des propriétaires.

Si vous souhaitez investir dans l’achat de votre résidence principale à Chelles, vous pouvez bénéficier du Prêt à Taux Zéro (PTZ +).

Découvrir Chelles

Les espaces verts représentent environ 700 ha naturels et protégés offrant de nombreuses opportunités de balades et d’activités sportives.

Consciente de cet atout, la ville soutient activement les initiatives en faveur du développement durable avec entre autres : les énergies renouvelables, la protection et la préservation de l’environnement ainsi que l’optimisation de la collecte des déchets. Les  habitants ont l’embarras du choix concernant les sports, les loisirs ou la culture. La ville accueille tout au long de l’année de nombreuses manifestations et événements culturels. On y décompte plus de 65 associations, 50 disciplines sportives et sa quinzaine d’équipements sportifs.

On y trouve l’université Inter-âges proposant aux amateurs de 7 à 77 ans, des conférences sur les thèmes de l’art, des voyages, de l’histoire, des sciences, de la philosophie, de la musique ou de la littérature.

Tout investissement locatif comporte des risques pour l’Acquéreur susceptibles de remettre en cause l’équilibre économique de son opération (vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, le risque de perte en capital lors de la revente, etc). L’Acquéreur doit apprécier ses engagements et risques fiscaux, financiers, juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales.

*PINEL : Dispositif prévu à l'article 199 novovicies du Code général des Impôts. Sous réserve des conditions d'éligibilité et dans les limites prévues par la législation applicable à vérifier auprès de votre conseil fiscal. Réduction d'impôt pour l'acquisition, par un particulier ou une société civile de placement immobilier (SCPI), d'un logement neuf ou réhabilité situé dans certaines zones géographiques fixées par arrêté, destiné à la location pendant 6 ans, 9 ans ou 12 ans à un loyer plafonné, et à des locataires sous plafonds de ressources. Location nue et respectant des critères de performance énergétique. Sous réserve des conditions d'éligibilité prévues à l'article 199 novovicies du code général des impôts tel que modifié par la loi n°2014-1654 du 29 décembre 2014 dite loi de finances pour 2015. La réduction d'impôt sur le revenu est de 12% pour 6 ans de location, de18% pour 9 ans de location, et de 21% pour 12 ans de location.Cette réduction est calculée sur le prix d'acquisition du bien retenu dans la limite de 5500 € du mètre carré et d’un montant global d’investissement de 300.000 € par contribuable et pour une même année d'imposition.Le bénéfice de ces incitations entre dans le calcul du plafonnement global de certains avantages fiscaux prévu à l’article 200-0 A du CGI. L’investissement locatif présente des risques susceptibles de remettre en cause l’équilibre économique de l’opération : risque d’écart entre la prévision et la réalité sur les recettes locatives (vacance, niveau du loyer, impayés), les charges de copropriété et la plus-value en cas de revente à l’échéance de l’engagement de location ». Ni le promoteur ni le commercialisateur ne sont chargés de la mise en location des biens et ne garantissent le remplissage locatif. Ni la responsabilité du promoteur ni celle du commercialisateur ne pourront être mises en cause en cas de remise en cause du bénéfice et/ou en cas de perte du bénéfice de l’avantage fiscal et/ou en cas de non-location dans les délais prévus et de non-respect des conditions d’éligibilité au dispositif fiscal objet du présent document.