Actualités immobilières

16/08/2022

où investir dans l'immobilier

6 villes où acheter dans le neuf en Ile-de-France en 2022

Acheter dans le neuf en Ile-de-France est toujours pertinent à condition de bien choisir la localisation de son bien. Proximité des transports en commun, cadre de vie, programmes immobiliers attractifs : voici les six villes à suivre en 2022.

En savoir plus

01/08/2022

où investir dans l'immobilier

5 raisons d’acheter dans l’immobilier neuf à Boulogne-Billancourt

Aux portes de Paris, Boulogne-Billancourt peut légitimement se revendiquer comme le 21e arrondissement de la capitale. Si proche et pourtant plus préservée, Boulogne-Billancourt est une ville intéressante un achat immobilier de résidence neuve. Voici 5 bonnes raisons d’acheter à Boulogne-Billancourt.

En savoir plus

10/05/2022

où investir dans l'immobilier

Ces villes à suivre pour investir dans l’immobilier en 2022

Les taux de crédit restent attractifs et le dynamisme du marché immobilier ne faiblit pas en France. Investissement locatif ou acquisition de sa résidence principale, où acheter un appartement neuf en France en 2022 ? Voici 5 villes à suivre.

En savoir plus

05/04/2022

où investir dans l'immobilier

Immobilier neuf : les cinq meilleures villes où acheter en PACA

Investissement locatif, défiscalisation en loi Pinel* ou désir de s’installer dans une région à la qualité de vie reconnue : la Provence-Alpes-Côte d’Azur séduit très largement les candidats à l’achat immobilier. Quelles sont les cinq villes où investir en 2022 ?

En savoir plus

Charger plus d'articles

Tout investissement locatif comporte des risques pour l’Acquéreur susceptibles de remettre en cause l’équilibre économique de son opération (vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, le risque de perte en capital lors de la revente, etc.). L’Acquéreur doit apprécier ses engagements et risques fiscaux, financiers, juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales.

PINEL : Dispositif prévu à l'article 199 novovicies du Code général des Impôts. Sous réserve des conditions d'éligibilité et dans les limites prévues par la législation applicable à vérifier auprès de votre conseil fiscal. Réduction d'impôt pour l'acquisition, par un contribuable alors qu’il est domicilié en France, d'un logement neuf dans un bâtiment d’habitation collectif situé dans certaines zones géographiques fixées par arrêté, destiné à la location pendant 6 ans, 9 ans ou 12 ans à un loyer plafonné, et à des locataires sous plafonds de ressources. Location nue, de manière continue et respectant des critères de performance énergétique. Sous réserve des conditions d'éligibilité prévues à l'article 199 novovicies du code général des impôts tel que modifié par la LOI n° 2021-1900 du 31 décembre 2021 dite loi de finances pour 2022. Pour les acquisitions réalisées jusqu’au 31 décembre 2022, la réduction d'impôt sur le revenu est de 12% pour 6 ans de location, de 18% pour 9 ans de location, et de 21% pour 12 ans de location. Cette réduction est calculée sur le prix d'acquisition du bien retenu dans la limite de 5500 € du mètre carré et d’un montant global d’investissement de 300.000 € par contribuable et pour une même année d'imposition. Le bénéfice de ces incitations entre dans le calcul du plafonnement global de certains avantages fiscaux prévu à l’article 200-0 A du CGI. L’investissement locatif présente des risques susceptibles de remettre en cause l’équilibre économique de l’opération : risque d’écart entre la prévision et la réalité sur les recettes locatives (vacance, niveau du loyer, impayés), les charges liées à la détention du bien en vue de sa location (assurances, charges de copropriété…) et la plus-value en cas de revente à l’échéance de l’engagement de location ». Ni le promoteur, ni le commercialisateur ne sont chargés de la mise en location des biens et ne garantissent le remplissage locatif. Ni la responsabilité du promoteur ni celle du commercialisateur ne pourront être mises en cause en cas de remise en cause du bénéfice et/ou en cas de perte du bénéfice de l’avantage fiscal et/ou en cas de non-location dans les délais prévus et de non-respect des conditions d’éligibilité au dispositif fiscal objet du présent document.