financement immobilier

Tout savoir sur le Prêt à Taux Zéro

Le Prêt à taux zéro est un prêt bancaire immobilier à 0% accordé par l’Etat pour les primo accédant qui envisagent d’investir dans l’achat de leur résidence principale. Il ne faut cependant pas avoir été propriétaire de son logement au cours des deux années précédant la demande pour en bénéficier ! Primo accédants, le PTZ * peut vous permettre de financer une partie de l'achat de votre résidence principale. Découvrez comment avec BNP Paribas Immobilier.

 

Le Prêt à taux zéro est un prêt bancaire immobilier à 0% accordé par l’Etat pour les primo accédant qui envisagent d’investir dans l’achat de leur résidence principale. Il ne faut cependant pas avoir été propriétaire de son logement au cours des deux années précédant la demande pour en bénéficier !

Ce prêt sans intérêt permet de financer jusqu’à 40% du montant de l’achat immobilier. Il intervient en complément des autres modes de financement et est soumis à certaines conditions de ressources.

Le plafond de ressources est fixé selon : les revenus du foyer, la localisation du futur logement, la composition du foyer et le prix du logement.

Ce prêt concerne principalement l’acquisition d’un logement neuf. Il peut être accordé néanmoins pour un logement ancien si celui-ci fait l'objet d’importants travaux de rénovation.

Le remboursement du prêt à taux zéro s'étend sur 20, 22 ou 25 ans selon les revenus et la composition du foyer de l'emprunteur.

Le remboursement du prêt pourra faire l'objet d'un différé, en totalité ou en partie du montant global de l’achat. Ces conditions de remboursement s'appliquent pour une durée comprise entre 8 et 25 ans. Ainsi, durant cette période de différé́, aucune mensualité́ ne sera payée par l’emprunteur.

Dans le cadre d’une première accession, le prêt à taux zéro pourrait peut-être vous permettre de financer une partie de l'achat de votre résidence principale.

Essayez notre simulateur PTZ

*PTZ : Valable pour toutes les offres de prêt à taux zéro émises à partir du 1er janvier 2016 pour l’acquisition de sa résidence principale neuve. Sous réserve de respecter les conditions fixées notamment par la loi de finances rectificative pour 2012 n° 2012-1510 du 29 décembre 2012, l’arrêté du 30 décembre 2014 modifiant l’arrêté du 30 décembre 2010 relatif aux conditions d’application de dispositions concernant les prêts ne portant pas intérêt consentis pour financer la primo accession à la propriété et par les textes subséquents les modifiant, notamment la loi de finances pour 2016 n°2015-1785 du 29 décembre 2015 et le décret n°2015-1813 du 29 décembre 2015. Sous réserve de la localisation du logement, d’être primo-accédant et de respecter les conditions de ressources prévues par le dispositif, sous réserve d’acceptation du dossier par l’établissement bancaire. Conditions disponibles auprès de nos équipes commerciales. Nous attirons l'attention sur le fait que la revalorisation des plafonds et des conditions est reprise dans les lois de finance dont les mises à jour dans ce site peuvent s'offrir d'un décalage.